Un capital est placé à intérêts composés lorsque les intérêts de chaque période sont incorporés au capital pour l’augmenter progressivement et porter intérêts à leur tour. C’est une notion antagoniste à celle d’intérêts simples, où les intérêts ne sont pas réinvestis pour devenir à leur tour porteurs d’intérêts.

Les intérêts composés sont un concept simple et pourtant très mal compris. Mais rassure-toi, à la fin de cet article il te semblera évident ! Il est capital de le connaître car c’est un facteur clé de la performance d’un investissement dans le temps.

Prenons les hypothèses suivantes : j’investis 1 000 €, aujourd’hui, dans un produit financier qui me rapportera 5% par an en moyenne. Dans un an j’aurais donc 1 050 € et dans deux ans 1 102,5 €, si je ne touche à rien. Et non pas 1 100 € car j’aurais aussi gagné 5% sur mes 50 euros de gains de la première année.

Cela ne te parait pas beaucoup ? Ok, alors regardons la différence dans quarante ans : à ce moment là, la composition des intérêts m’aura rapporté 4 040 € (j’aurais donc 7 040 € et non pas 3 000 €). C’est là que réside la magie des intérêts composés, tu gagnes de l’argent non pas uniquement sur ton investissement initial mais aussi sur les intérêts que tu as reçus toutes les années précédentes.

Comme le montre le graphique ci-dessus, avec le temps, l’impact des intérêts composés devient clé dans la performance de ton investissement. C’est pourquoi tu dois commencer à investir le plus tôt possible !

Le temps est ton ami, pas les frais

Les implications à garder en tête au moment de tes choix d’investissement sont les suivantes :

  • Le temps est ton ami : il y a, au cours du temps, une accélération du gain lié à la composition des intérêts, il est donc plus intéressant de commencer à investir tôt, même avec des montants relativement faibles, que d’attendre d’avoir plus d’argent
  • Attention aux frais : tu pourrais te dire que 2% par an de frais ce n’est pas très différent de 1%. Sauf que si je fais le calcul en reprenant les hypothèses précédentes, je me retrouverais, au bout de 40 ans, avec 3 262 € dans le premier cas et 4 801 € dans le deuxième. Il est donc très important de bien te renseigner sur tous les frais lors du choix de ta banque ou de ton courtier ainsi que du produit financier dans lequel tu vas investir.

Si tu veux prendre tes propres hypothèses et visualiser l’impact des intérêts composés, n’hésite pas à jouer avec ce petit outil :

https://get-axel.com/2018/11/13/la-magie-des-interets-composes/

Et voici un outil pour effectuer ces simulations depuis son mobile:

https://play.google.com/store/apps/details?id=wealth.calculator&hl=en_US

Investment Calculator/ Planner

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Int%C3%A9r%C3%AAts_compos%C3%A9s

https://get-axel.com/2018/11/13/la-magie-des-interets-composes/