• Prêt aux particuliers, ou peer to peer lending
  • Le Crowlending ou Prêt aux entreprises
  • Crowdfunding – Financement participatif en capital ou Equity
  • Plateformes de dons
  • Financement en royalties
  • Production communautaire

Le crowdlending, qu’est-ce que c’est ?

Le Crowlending consiste à prêter de l’argent aux entreprises en échange d’intérêts (prêt aux entreprises par des particuliers).

Le principe de prêt entre particuliers est assez simple. D’une part, un investisseur souhaite prêter via des plateformes de prêt entre particuliers, d’autre part, un emprunteur.

La plate-forme de prêt entre particuliers agit alors en tant qu’intermédiaire qui relie l’offre à la demande, assure l’administration du prêt et le transfert d’argent entre le prêteur et l’emprunteur, et perçoit une commission auprès d’eux.

Crowdfunding

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding (littéralement : financement par la foule) consiste à récolter de l’argent auprès du grand public pour financer une entreprise ou un projet. L’idée de base est de récolter de petits montants auprès d’un grand nombre de personnes.

Le principe du crowdfunding n’est pas neuf. A la fin du 19e siècle par exemple, c’est grâce aux contributions de milliers de personnes qu’a pu être trouvé le financement du socle de la Statue de la Liberté. Dans sa version moderne, le crowdfunding se fait via des plateformes internet. En raison des développements technologiques rapides, de l’omniprésence d’internet et de la popularité des réseaux sociaux, le crowdfunding a connu une croissance importante ces dernières années. Depuis les producteurs de films et les ONG actives dans l’aide au développement, en passant par les entreprises commerciales et les start-ups, tous peuvent avoir recours au crowdfunding. Dans le cas des start-ups, il s’agit souvent de nouvelles ou petites sociétés qui veulent lancer ou développer une activité ou un produit mais qui n’ont pas suffisamment d’argent pour le faire et cherchent un financement alternatif ou complémentaire aux méthodes traditionnelles (telles que le crédit bancaire par exemple). Ces entrepreneurs s’adressent directement aux investisseurs potentiels sur internet.

Il existe différentes formes de crowdfunding :

  • Le crowdfunding basé sur les dons : les personnes effectuent des dons pour soutenir un projet et ne reçoivent rien en retour ;
  • Le crowdfunding dans le cadre duquel les personnes qui souhaitent participer à un projet versent de l’argent en échange d’un avantage en nature. Pensez par exemple à une campagne de crowdfunding pour soutenir un groupe de rock débutant où votre aide financière pourra être rémunérée par un CD du groupe ou une place pour leur premier concert ;
  • Le crowdfunding permettant un investissement dans une entreprise. Dans ce cas, les investisseurs prêtent de l’argent à l’entrepreneur ou achètent une action ou une obligation (ou un autre instrument de placement) de l’entrepreneur. En échange de leur investissement, les investisseurs partagent les éventuels bénéfices … mais également les risques financiers de l’entreprise.